LA SEEN

Historique

​La SEEN, Société d’Exploitation des Eaux du Niger, a été créée en mars 2001 suite à une restructuration du secteur de l’hydraulique urbaine au Niger. Filiale du groupe VEOLIA, la SEEN est une société nigérienne de droit privé (les autres actionnaires sont l’Etat, les salariés et des actionnaires privés nigériens). Elle est liée à l’Etat et la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN) à travers un contrat d’affermage.

Immeuble direction générale
 
L’Etat du Niger, pour faire face à la demande croissante de la population et à la vétusté des infrastructures, a procédé à une réforme institutionnelle du sous-secteur qui a débouché sur la privatisation de la Société Nationale des Eaux (SNE) en faisant appel à un professionnel extérieur (VEOLIA) comme repreneur stratégique.

Il faut noter que la réforme institutionnelle du sous-secteur de l’hydraulique urbaine qui conditionnait la mise en œuvre du projet sectoriel eau a été concrétisée par la loi N° 2000-12 du 14 août 2000, modifiée et complétée par l’ordonnance n°2010-91 du 23 décembre 2010,  portant création de la SPEN et de la SEEN et a abouti à la création de deux sociétés dans le sous-secteur :
  • La société de patrimoine des eaux du Niger (SPEN), société d’Etat  chargée de l’ensemble du patrimoine hydraulique de l’Etat en zone urbaine et semi-urbaine.
  • La société d’exploitation des eaux du Niger(SEEN) ; société de VEOLIA, société anonyme  chargée pour sa part de l’exploitation du service public de la production, du transport et de la distribution d’eau potable en zone urbaine et semi urbaine.
Afin de participer activement au secteur de l’hydraulique urbaine, la SEEN s’est engagée à financer sur fond propre 7,5 milliard de travaux.
 
La SEEN est un exemple de partenariat public privé réussi au regard de l’évolution des indicateurs de performance depuis sa création : développement de l’accès à l’eau, continuité et qualité du service, équilibre financier du secteur.